word vs covid-19

Comment adapter votre marketing digital durant un confinement

Voilà maintenant 1 an que la Covid-19 fait des ravages dans tous les secteurs. Alors que le milieu hospitalier bat son plein et que nous constatons, malgré tout leurs efforts, des êtres chers et des amis tomber malades, nous nous devons de garder la tête haute et d’avancer.

Nos petits commerçants, artisans, agriculteurs et viticulteurs font également de leur mieux pour s’adapter à ce nouvel environnement. C’est également le cas pour les entreprises.

C’est à travers cet article que je vous propose d’optimiser votre façon d’être présent avec quelques opportunités à considérer pour le bien de tous.

AIDER LES AUTRES SANS POUR AUTANT Y TROUVER UN INTÉRÊT

C’est par des actes de solidarité qu’il est parfois possible de marquer les esprits.

En effet, en cette période, nous nous devons de faire preuve d’entraide. C’est pourquoi proposer des applications en ligne ou des prestations à coût réduit peut être un bon début.

Il peut en être de même pour des webinaires ou des cours. De plus des formations gratuites ou à faible coût, peuvent encourager à la reconversion pour ceux occupant les secteurs les plus démunis face à la crise. Beaucoup, sont en chômage partiel, alors pourquoi ne pas profiter de ce temps pour apprendre ?

Bien sûr, il est évident que vous n’allez pas exploser votre seuil de rentabilité avec ces démarches, et il vous faudra sans doute plus de temps pour l’atteindre et en tirer profit.

Néanmoins, tout en aidant votre prochain, vous vous faites connaître et apprécier. Vous attirer alors plus de personnes vers votre site vitrine ou e-commerce que vous aurez peaufiné en amont.

Vous marquez alors les esprits et vous générez par la même occasion des nouveaux leads dans l’entraide ! Facile !

PENSEZ AUX ANNONCES PAYANTES

Avec l’épidémie, j’ai pu constater deux choses :

  • Une hausse considérable d’utilisateurs sur internet !
  • D’un autre côté, certains grands groupes ont dû malheureusement cesser leurs activités. Ils ont alors cessé de publier des annonces publicitaires via leur site internet ou à travers Google Ads et Facebook Ads.

Mais où voulez-vous en venir ?

Eh bien la ou je veux en venir, c’est que nous sommes sur le principe de l’offre et la demande ! En d’autres termes, le trafic sur le Web est en hausse et il y a moins d’annonceurs. Cela signifie que les annonces sont moins chères. C’est précisément dans ce contexte que nous avons une carte à jouer !

Aujourd’hui, j’ai pu constater également une baisse des taux de conversion dans certains secteurs, mais pas au même rythme que les CPC (Coût par clic).

Si l’on fait la moyenne par secteur et au niveau mondial, on note que les publicités payantes produisent un retour sur investissement (ROI) beaucoup plus élevé qu’avant l’apparition du coronavirus. Il suffit de regarder le graphique ci-dessous.

Certaines entreprises pour le coup, ont vu leur ROI passer de 31% à 53%. C’est une augmentation de 71% dans certains cas !

Si vous n’avez pas encore essayé les annonces payantes, vous devriez y réfléchir. Si vous le faites, envisagez d’augmenter, car il y a plus de stocks excédentaires qu’il n’y en a eu depuis des années !

CONCLUSION

Malheureusement, les prochains mois vont certainement empirer. Le nombre de nouvelles victimes du coronavirus augmente chaque jour et les directives ne sont pas toujours logiques ou aisées à comprendre…

D’un point de vue personnel, tout ce que vous pouvez faire est de rester à l’intérieur et de pratiquer la distanciation sociale. C’est frustrant, je vous l’accorde.

Mais d’un point de vue marketing, commercial et professionnel, vous pouvez changer les choses.

Me concernant, j’ai toujours tiré profit d’une situation mal engagée à mon avantage. Je pense qu’en réfléchissant tous ensemble, nous pouvons encore retourner la situation en notre faveur. Et notre atout principal pour lancer cette dynamique, c’est le temps. Alors utilisons-le à bon escient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *